top of page

Retour sur Intersol 2024

Nos équipes étaient présentes la semaine dernière pour le congrès #Intersol de Paris, un événement réunissant les acteurs des sites et sols pollués.


A cette occasion, nous avons présenté un retour d’expérience sur l’une de nos références significatives en matière de #génieécologique : la création d’une zone humide de compensation dans le cadre de la construction d’une résidence services pour séniors en Ile-de-France.

Une démarche démontrant l’importance de la préservation de l’environnement et des mesures de compensation dans l’immobilier.


Les travaux d’aménagement de la future résidence impactant une parcelle riche en biodiversité, un arrêté préfectoral a défini des mesures s’inscrivant dans une démarche « ERC » (« Eviter, réduire, Compenser ») afin de recréer, à proximité, une zone humide 1,5 fois plus grande et permettre ainsi de « compenser » l’existence du projet immobilier.


Ainsi, les travaux réalisés se sont déroulés sur 2 parcelles distinctes, l’une formant la

« zone impactée » et l’autre représentant la « zone de compensation ».


Travaux réalisés sur la zone impactée :

  • Préservation de la faune existante (mise en place de barrières anti-batraciens puis transfert des individus dans une zone humide conservée par la maîtrise d’œuvre du projet).

  • Mise en place d’un merlon en argile, formant une barrière physique autour de la zone et permettant de limiter les ruissellements d’eau depuis la zone humide préservée.

  • Le site étant soumis à d’importants écoulements d’eau (point bas du bassin versant), des cuves de rétention ont été mises en place pour une gestion raisonnée des eaux pluviales. L’eau provenant des bassins versants vient ainsi se déverser dans la zone humide, puis dans les bassins de rétention puis vers l’exutoire, en débit limité, en direction de la zone de compensation.


Travaux réalisés sur la zone de compensation :

  • Restauration d’une parcelle de 1.6 hectare en zone humide, l’objectif étant de remettre un ru dans son ancien lit naturel, tout en créant des zones de prairies inondables, ainsi que des mares et dépressions. Un projet permettant de restaurer la capacité de régulation des eaux de ruissellement. Des plantations diversifiées (prairie humide, haies et plantes hélophytes) auront vocation à améliorer la biodiversité présente.

  • Le tracé a été réalisé en 3D en amont par notre direction de l’ingénierie, afin de correspondre au mieux aux futurs méandres du ru. Les valeurs précises ont ainsi été entrées dans les pelles et engins du chantier. Ces éléments 3D ont été très utiles et ont permis de faire des points réguliers avec la maîtrise d’œuvre pour vérifier le tracé.

  • La parcelle de compensation étant colonisée par le Datura (toxique pour l’homme et les animaux), un protocole de lutte contre cette Espèce Exotique Envahissante (EEE) a été mis en place dans le but de l’éliminer et limiter au maximum son expansion.


Ce que nous avons appris grâce à ce projet :


👉Les zones humides jouent un rôle vital dans la régulation des cycles de l'eau, la biodiversité et la protection contre les inondations.


👉La réalisation de mesures Eviter, réduire, compenser dans le cadre de projets immobiliers est importante pour préserver l'équilibre écologique et minimiser les impacts environnementaux.


Ainsi, nous sommes plus attentifs à l’intégration de nos projets dans l’environnement et cela vient confirmer notre volonté d’aller vers des projets toujours plus vertueux.


Merci à tous les acteurs impliqués dans cette collaboration ! 🌿 




18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page